LYDIA SAUREL, jewellery designer


Lydia Saurel
Décembre 2014 Genève Suisse
Romane Olmedo
musique : Emilie Weibel

 

 

Romane dit "Nous avons des amis communs et quand je me suis installée en Suisse je me suis donc rapprochée de Lydia. J'adore Lydia et j'ai tout de suite apprécié son travail. C'est pour moi une très belle rencontre."

C'est à Genève, au bord du Lac Léman, que nous rencontrons Lydia Saurel. Elle nous conduit aux Bains des Paquis car c'est un des premiers lieux qu'elle a connu à son arrivée dans cette ville. Ces bains publics construits en 1872 sont un lieu très populaire et cher au cœur des Genevois.Lydia étudie aux Beaux-Arts en région parisienne où elle est née, puis tente les concours de la Haute Ecole d'Art et de design de Genève. Elle n'a jamais créé de bijoux mais elle est attirée par le travail autour du corps. Elle choisit ainsi l'option design bijoux.Lydia trouve l'inspiration en regardant diverses images, en dessinant, découpant et collant. Elle définit son style comme géométrique, architectural et organique. Ces trois termes font lien avec les trois matériaux qu'elle utilise : le métal, la porcelaine et les cristaux d'alun. Elle fait pousser ces derniers sur les bijoux, laissant place à l'aléatoire. Elle perd ainsi la maîtrise sur le résultat final. L'objet fini est d'ailleurs l'une des étapes de la création qui lui plaît le plus, ainsi que celles du croquis, des prémices.Par la suite, Lydia aimerait travailler d'autres supports comme le platine et voudrait commencer à maîtriser le sertissage.

De plus Genève n'est pas seulement la ville portée sur le bijou contemporain dans laquelle Lydia a trouvé sa place. C'est également la région où a grandi Emilie Weibel, compositrice et vocaliste vivant à New-York. Elle a puisé son inspiration dans les paysages de la Suisse Romande pour réaliser l'album "oMoO", projet expérimental aux sonorités jazz et electro. La Suisse ne semble pas être qu'une bonne source d'air frais...

 www.emilieweibel.com

 

Alice Duin